Optométrie

Accompagnementspécifique de la myopie

logo Blinka, optometriste opticien à annecy-argonay

« L’œil humain est conçu pour la vision de loin, la vie en extérieur. Non pour le travail de bureau, la sédentarité, la sollicitation des écrans. Alors, la myopie est devenue une épidémie mondiale galopante. Qui commence dès l’enfance, touche la jeunesse. Un ado sur quatre chez nous ! Je me dois de connaître toutes les solutions pour enrayer ce fléau. »

Spécialiste de la myopie, Blinka, optometriste opticien à annecy-argonay
logo Blinka, optometriste opticien à annecy-argonay

Découvrir la myopie

La myopie : c’est quoi ?

La myopie, c’est ce trouble de la vue qui nous fait voir flou de loin, alors que la vision intermédiaire ou de près reste nette. Il s’agit du problème de vue le plus couramment corrigé. En France 20% de la population est concernée par cette pandémie oculaire, contre 20%, il y a 10 ans. En 2050 on attend une évolution de la myopie chez 50 % de la population mondiale. La myopie progresse au fil de l’adolescence et se stabilise en général dans la vingtaine. Avec l’âge, outre cette mauvaise vision de loin, s’ajoutent les risques de rétinopathies (atteintes de la rétine, qui peux avoir des conséquences grave pour la vue.)

La myopie : pourquoi en progression ?

Depuis plusieurs années, la myopie s’avère une « épidémie silencieuse » mais galopante. Sur notre territoire, elle touche aujourd’hui un jeune de 16-24 ans sur quatre. En Asie 80 à 90 % des jeunes en fin d’études en souffrent. L’évolution de la myopie ainsi que son épidémisation sont d’origines variables. La transmission génétique est évidemment importante mais, de plus en plus, ce sont les facteurs environnementaux, nos changements de comportements, qui influent. Il faut rappeler qu’au départ, l’œil humain est conçu pour la vision de loin et non pour le travail de bureau et la sédentarité.Ainsi, autrefois, les yeux des enfants (principale cible de l’augmentation de la myopie) n’étaient sollicités que quelques heures à l’école. Le reste du temps, les petits jouaient dehors. Inciter nos bambins à passer 90 minutes par jour à l’extérieur serait donc déjà une protection.
Par ailleurs, avec la fixation des écrans, le système visuel n’a jamais le temps de relaxer, est sollicité tout au long de la journée. Enfin, la myopie peut aussi apparaître suite à des efforts intenses et répétés en distance de vision de distance trop proche ( moins de 30 cm ).

Pourquoi est-il important de freiner l’évolution de la myopie ?

L’évolution de la myopie est corrélée à l’augmentation de la longueur axiale de l’œil. Plus la myopie est forte, plus le risque de pathologie oculaire augmente. Une personne avec la myopie modérée a 14 fois plus de risque de développer le glaucome, 5 fois plus de risque de la cataracte précoce, 22 fois plus de risque d’une déchirement de la rétine, et 40 fois plus de risque d’avoir une pathologie maculaire (comme la dégénérescence maculaire, DMLA). Plus la myopie commence tôt :

– plus rapide est l’évolution
– Plus elle progresse
– plus elle sera forte
– Plus de myopie = plus de risque de pathologie

Spécialiste de lamyopie sur Annecy, Blinka, optometriste opticien à annecy-argonay
logo Blinka, optometriste opticien à annecy-argonay
La myopie : comment freiner sa progression ?

1. Les lentilles de nuit : l’« Orthokératologie »

Ces lentilles spéciales et rigides sont destinées à freiner l’évolution de la myopie chez les enfants et les adolescents. La technique consiste à porter des lentilles flexibles la nuit, pour reformer la cornée et ainsi diminuer ou annuler la myopie durant la journée. Cette technique, prônée par les optométristes anglo-saxons depuis les années 60, s’applique suite à une prescription médicale ophtalmologique, en adaptation avec un opticien-optométriste spécialiste.

Lentilles de contact pour myopie, Blinka, optometriste opticien à annecy-argonay

2. Les lentilles souples spéciales

Lorsque les lentilles de nuit ne sont pas possibles, pour diverses raisons, votre médecin /opticien /spécialiste pourra vous orienter vers des lentilles souples multifocales. Les lentilles sont adaptées avec des géométries particulières dans le but de freiner la myopie.

3. Les verres correcteurs spécialisés

D’un fabricant à l’autre, ces verres obéissent à des principes différents. Pour certains, une correction supplémentaire est ajoutée à la périphérie des verres, permettant une “défocalisation périphérique” sur la rétine. Elle induirait l’élongation de l’œil, et donc la myopie. Pour d’autres verres, le principe est de limiter l’accommodation avec une correction supplémentaire, ajoutée dans leur partie inférieure. Suite à une prescription ophtalmologue, Blinka vous aide à « y voir plus clair » !

Test en ligne « Myopie Infantile »

Contrôle de la vue, Blinka, optometriste opticien à annecy-argonay